• Trip Advisor social Icône
  • White Twitter Icon

1 Rue des Remparts | 63530 Volvic | contact@tournoel.com | Tél. : 04 73 33 53 06

Propriétaire Claude et Bernadette Aguttes

Histoire

Le site de Tournoël est connu depuis le Xéme siècle, un château monument historique. Le nom d’un Bertrand de Tournoël est mentionné dans les archives locales à cette époque mais on se sait rien du château qui pouvait se trouver là. Peut être une tour de surveillance, peut être une tour en bois.

L’histoire de Tournoël commence vraiment vers 1200. A cette époque le château appartient à la puissante famille d’Auvergne, et Guy II, comte d’Auvergne en est l’occupant. Fier, indépendant et belliqueux, il est en guerre constante avec son frère Robert évêque de Clermont.

Ces querelles se terminent par un siège du Château en 1210 par le Roi Philippe Auguste qui prend prétexte de ces disputes pour attaquer les places fortes de la région.

Par la ruse, car il n’aurait pu être pris autrement, le château devient possession royale et sera conservé par le pouvoir royal jusqu’à ce que Philippe le Bel l’échange contre des possessions en Limousin avec la famille de Maumont. Il devient ensuite propriété des famille d’Apchon , de la Roche, de Montvallat, de Naucaze et Chabrol.
Il est actuellement la propriété de Claude et Bernadette Aguttes qui en on fait un des fabuleux sites touristiques d'auvergne .

 

Architecture

Le château fort médieval est construit sur une motte, sur un promontoire à mi hauteur du puy volcanique de la Bannière.

Trois époques de construction :
1200 Donjon carré (tour de résidence)
1300/1400 grand donjon rond philippien (tour de défense)
1400/1450 travaux de décoration et construction d’une Tour à canons (étonnant décor de bossages en 1/2 boulets). Chapelle de Sainte Anne.

Une campagne de travaux importante eut lieu en 1450 à l’initiative d’Antoine de la Roche ; Il procéda à de nombreux travaux d’embellissement, en particulier dans la haute cour ou il orna la vielle tour d’escalier d’origine d’une magnifique décoration en gothique flamboyant sculptée dans la pierre de Volvic. N'oubliez pas que la visite d'un château moyen âge aide à sa restauration monument historique.

 

Le château moyen âge auvergne a été abandonné au XIXéme siècle et a servi de carrière de pierres. Tous les sols en dalles de Volvic ont été volés. Une tempête a enlevé, en 1840, le toit de la grande salle et le toit de la chambre de la châtelaine.

A partir de 1920, les Chabrol, famille propriétaire, ont commencés à entretenir le château, y ont mis un gardien en permanence ce qui a stoppé l’enlèvement sauvage des pierres.

A partir de 2000, les nouveaux propriétaires ont entrepris une restauration monument historique totale :

2001 : réfection de l’enduit du donjon carré, remise en état d’origine des pièces qui avaient été transformées en logement de gardien. Dallage de la chambre du Châtelain et de la chapelle des vassaux.

2002 : Enduit des courtines de la première cour, dallage de la grande salle du donjon carré. Installation des premières portes (toutes celles d'origine avaient été volées)

2003 : Pavage de la première cour. Photo la grande salle en 2002, en 2003 et 2004 Début des travaux de couverture de la grande salle et de la chambre de la châtelaine, reprise et couverture de la Tour Nord. Restauration des peintures de l’oratoire. Nouvelles portes à plis de serviettes reprenant exactement le décor de celui de la porte de la chapelle.

2004 : Fin des travaux commencés en 2003. Réfection du chemin de ronde (isolation, dallage), Installation du plafond de la chambre du Châtelain et de la « chambre du côté de bise », dallage de la cour d’honneur. Début de la création d’un jardin dans la première cour.
Les travaux importants ont été effectués avec l’aide de la DRAC d’Auvergne (Ministère de la Culture), du département du Puy de Dôme, de l’Europe (projet FEDER)

2005 Les projets : actuellement sont dressés les plans de toutes les fenêtres et la remise en place des celles-ci est prévue fin 2005 et début 2006. Les bâtis seront conformes à l’époque de la fenêtre sur laquelle il sera posé. Dans l’ensemble cela correspondra au XVéme siècle. Les fenêtres seront garnies de vitraux.. Un plafond va être posé au premier étage au dessus de la chambre du Châtelain et un sol de tomettes va être installé. Réfection de la partie haute de la tour d'escalier de la cour d'honneur ; maçonnerie, charpente et toiture.
En octobre plantation d’un verger composé d’espèces disparues dans la partie basse de l’enceinte.
Octobre 2005 : plantation.

Il reste…. Beaucoup de choses à faire :

Tout d’abord des travaux faisables et raisonnables :

  • Le sauvetage encore possible des peintures de la chapelle Saint Anne et de la chapelle des Vassaux.

  • Le sol de la grande salle (le sol d’origine est présent sous cinquante centimètres de gravas, en mauvais état, mais avec une partie à récupérer, replanter le jardin dit du jet d’eau.).

  • Améliorer les abords (restauration du glacis, faire réapparaître côté ravin la butte d’origine en supprimant les arbres et la végétation, remonter tous les petits murs de la basse cour).

Ensuite des travaux fou mais qu’il faut tenter de faire :

  • Remonter l’éperon qui entoure le donjon rond et qui détruit depuis la guerre de la ligue

  • Faire un toit à la tour à canons, remonter l’écurie, creuser pour dégager la chapelle Sainte Foy dont la base est enterrée depuis quatre cent ans.

En visitant Tournoël, vous participez à l’entreprise de restauration. Toutes les sommes perçues par la vente des billets sont entièrement réinvesties en travaux.